Deux nouveaux satellites envoyés sur orbite — Exploit israélien

Placé en orbite le satellite Venµs va observer l'impact du changement climatique

Le dernier-né de la famille de lanceurs Arianespace doit mettre en orbite OPTSAT-3000 et Venµs, deux satellites d'observation de la Terre pour des applications civiles et militaires. " 10 lancements réussis sur 10, c'est un score remarquable". Les deux satellites ont été construits par Israel Aerospace Industries.

A 22H58 en Guyane française, (01H58 GMT le 2 août, 3H58 heure de Paris), le lanceur européen Vega a décollé du Centre spatial guyanais (CSG) de Kourou. Il a une durée de vie de 7 ans et peut réaliser des mission diverses. Venµs est placé sur orbite héliosynchrone, ce "qui lui permettra de repasser au-dessus de chaque site à la même heure et dans les mêmes conditions d'imagerie que la première fois", explique Arianespace.

Pendant deux ans et demi, le satellite photographiera tous les deux jours 110 sites sélectionnés à travers le globe afin de comprendre l'évolution de la végétation mais aussi l'impact des évènements extrêmes et du changement climatique sur les écosystèmes naturels et sur l'agriculture.

Ensuite, Venus changera d'orbite et effectuera une mission test d'un an sur la propulsion électrique. Le patron du centre d'études spatiales français (CNES), Jean-Yves Le Gall lui a rendu la pareille en déclarant qu'Israël était " une grande nation spatiale ".

Quant au satellite VENUS, il s'agit d'un projet ambitieux franco-israélien.

Relacionada:

Comentarios


Otras noticias